Accueil      Contact

Accueil

Le karst en Midi-Pyrénées

La législation
- Présentation
- Législation sur l'eau
- Législation sur les déchets
- Législation sur l'air
- Législation sur l'archéologie

Fiches des sites de pollution

Les sources karstiques

Analyse des résultats

Zones d'actions prioritaires

Quelques solutions
- Réduire la pollution
- Exemples d'entreprises

Les partenaires

Contact


Signaler un site pollué

Mettre à jour un site existant
  Quelques définitions

Collecte sélective : afin de faciliter la récupération de certains déchets, de nombreuses communes, par voie d'arrêtés municipaux, exigent de leurs habitants, la présentation séparée de ces déchets à la collecte - pratique ratifiée par le Code général des collectivités territoriales et le Règlement sanitaire départemental -.
Précisions dans le cadre des contrats passés entre la commune et l'entreprise chargée de la collecte municipale : circulaire du 21 octobre 1981

Stations de transit : appelées aussi centres de transfert, les stations de transit ont pour but de permettre la rupture de charge au cours du transport des ordures ménagères entre la zone de collecte et le centre de traitement, la durée du séjour des ordures ne devant pas excéder 24 h.
Prescriptions techniques : circulaire du 26 septembre 1975

Déchetteries : centres ouverts aux particuliers pour le dépôt sélectif et transitoire de déchets triés. Elles complètent les collectes sélectives en reposant sur des apports volontaires.

Centres de tri : les centres de tri des déchets ménagers et industriels ou commerciaux assimilés ont vocation à recevoir et sélectionner des produits usés pour une valorisation matière ultérieure.
Ils n'ont ainsi pas le rôle des stations de transit, qui n'opèrent pas de tri, ni celui des déchetteries, qui sont ouvertes aux particuliers.
Prescriptions techniques : circulaire du 5 janvier 1995

Les processus d'élimination :

  • la mise en décharge contrôlée : les déchets sont déposés, compactés selon les procédés employés, séparés ou non de couches de terre. Le site peut être réutilisé une fois remblayé et reverdi. Les termes d' " enfouissement " puis de " stockage de déchets " se substituent progressivement à celui de mise en décharge.
  • L'incinération : moyen radical pour se débarrasser des ordures. Inconvénient toutefois : la pollution de l'air que l'usine d'incinération peut provoquer. Avantage : la récupération d'énergie.
  • Le compostage (ou l'utilisation agricole indirecte) : les déchets, après broyage, subissent une fermentation qui les transforme en un produit utilisable comme amendement agricole.

Les installations d'élimination sont des installations classées.

Récupération et valorisation : C'est la meilleure façon d'éliminer les déchets. Les installations de traitement de résidus urbains pratiquent la récupération d'énergie ou de matières secondaires obtenues à partir des déchets reçus.

          Retour

 
Comité de Spéléologie Régional  -  7, rue André Citroën  -  31130 BALMA  -  Tél. : 05 34 30 77 45  -  Fax : 05 61 48 00 39